• ghd & vous >
  • Conseils >
  • Beauté & bien-être : comment surmonter la chute de cheveux après une chimio ?

Conseils

Beauté & bien-être : comment surmonter la chute de cheveux après une chimio ?

ghd_et_vous_entretien_cheveux_apres_chimio_cancer

Malika partage son expérience après avoir surmonté un cancer du sein.

Amandine
expert

Amandine 25 publication(s)

Voir son profil

Après avoir vécu une expérience traumatisante telle qu’un cancer, le fait de prendre soin de soi devient un facteur de bien-être et aide de nombreuses femmes à reprendre confiance en elles. Parmi les nombreux traumatismes liés à la maladie, le fait de perdre ses cheveux reste une expérience douloureuse. Après avoir tout testé (perruques capillaires, soins défrisants, couleurs et autres solutions) Malika se sent belle à nouveau. Elle n’a pas récupéré ses beaux cheveux raides d’antan, mais a retrouvé sa joie de vivre et a aujourd’hui la force de partager son histoire avec vous. Nous ne pouvons que souligner son courage et lui offrir cet espace pour l’aider à soutenir d’autres femmes qui souffrent d’un cancer et qui veulent rester féminines malgré la chute de cheveux et les conséquences lourdes d’une chimio. Malika, la parole est à vous.

Quavez-vous fait pour limiter la chute des cheveux pendant votre chimio ?

« Je ne peux pas répondre au nom de toutes les femmes. Je suis une personne très féminine, et j’ai toujours pris soin de mes cheveux. Lorsque le médecin m’a annoncé que j’avais un cancer du sein, j’ai décidé de faire tout mon possible pour garder mes cheveux et de porter un casque réfrigérant pendant les séances de chimio. J’ai tout de même perdu une partie importante de mes cheveux, et j’ai dû envisager d’autres options ».

Comment coiffer ses cheveux après leur repousse suite à une chimio ?

« J’ai eu énormément de mal à trouver une solution adaptée à mon cas. En effet, certaines personnes perdent tous leurs cheveux pendant la chimio, d’autres non, certaines femmes ont des problèmes de calvitie, d’autres constatent une grande quantité de cheveux blancs ou se retrouvent avec des cheveux cassants, ternes ou fragiles.

Dans mon cas, mes cheveux ont complètement changé de nature. Avant, j’avais des cheveux épais, raides et brillants. Quand ils ont repoussé après la chimio, mes cheveux étaient frisés, ternes et sans forme. J’ai alors consulté mon médecin, qui m’a proposé de faire un défrisage, mais mon coiffeur m’a dit que cela était bien trop agressif et que je risquais d’abîmer encore plus mes cheveux. J’étais perdue, et je n’ai pas trouvé de réponse adaptée à mes questions.

J’ai alors tout essayé. J’ai acheté des foulards et des perruques aux cheveux naturels, j’ai appliqué des soins défrisants et enchaîné toute sorte de produits mais le résultat était décevant et ne durait que quelques heures.

Un jour, je suis allée passer un week-end chez une copine, qui m’a fait découvrir ghd. J’ai eu l’occasion de tester son styler®, et pour la première fois après la chimio, j’ai eu l’impression de retrouver mes « vrais » cheveux. En rentrant chez moi, j’en ai acheté un. Depuis, je m’en sers régulièrement et je fais un lissage tous les 2 jours en moyenne ».

Vous sentir à nouveau belle vous a-t-il aidé à surmonter les suites de la maladie ?

« Aujourd’hui, je suis une nouvelle femme. J’ai plus de cheveux blancs (j’ai quand même 53 ans !), mais mes cheveux se sont réépaissis, j’ai retrouvé des cheveux soyeux et brillants, ce qui m’a permis de me sentir belle à nouveau et de mieux surmonter cette maladie ».

Si vous aviez un conseil à donner à une femme qui vient de commencer sa chimio

« … Je lui dirais qu’il n’y a pas une solution idéale pour entretenir ses cheveux après le cancer. Je lui conseillerais d’éviter d’agresser ses cheveux et de les laisser repousser de la façon la plus naturelle possible et en utilisant les bons outils de coiffure. J’espère que d’autres femmes se retrouveront dans mon témoignage et trouveront je l’espère, une lueur d’espoir pour franchir ce cap difficile ».

Laisser un commentaire

Une réflexion au sujet de « Beauté & bien-être : comment surmonter la chute de cheveux après une chimio ? »