La saison des moules : pour profiter des bienfaits de ce mollusque atypique

Etes-vous un grand passionné de la cuisine ? Envie d’essayer de nouvelles recettes ? Dans cette optique, optez pour les mollusques. Mais lesquels ? En effet, il existe une grande variété de mollusques comestibles localisés dans les quatre coins du globe. Entre autres, les moules feront régaler vos papilles. Pour ce faire, découvrez dans ce guide quelle est la meilleure période pour consommer des moules.

Qu’est-ce que la saison des moules ?

Les moules ou Mytilida désignent un ordre de mollusques bivalves dans lesquels est conservée la muqueuse. Ce sont des coquillages qui sont généralement cueillies sur des rivages rocheux, les estuaires boueux ou les murs abrités des ports. Cependant, les moules ne sont pas pêchés à n’importe quelle période. De ce fait, profitez de la saison de la saison des moules pour pouvoir profiter de ses bienfaits. 

A découvrir également : Khol pour homme: soin et tradition revisités

La saison des moules varie pour chaque pays et chaque espèce. En France, elle se situe, pour la majorité, de Juillet à Janvier. Pour d’autres espèces, par ailleurs, elle commence en Mai et s’achève en Février. Entre autres, la saison des moules de bouchot, une espèce très appréciée des Français, se trouve entre Juillet et Février. Respecter le calendrier de consommation des moules est, de ce fait, important pour ne pas interrompre leur période de reproduction et bénéficier d’une colonie plus généreuse.

Quelles sont les différentes espèces de moules existantes ?

Fort heureusement, les moules se répartissent en différentes espèces toutes autant délicieuses. En général, il existe quatre variétés de moules à absolument déguster : 

Lire également : Turbine à glace professionnelle : connaître les signes de détérioration

  • La moule de bouchot : provient de la côte Atlantique, de la Mer du Nord et de la Manche. Elle est cultivée en grande quantité notamment dans le Mont Saint-Michel, en France.
  • La moule à corde : est localisée et cultivée dans les pays du Nord tels que l’Irlande, Royaume-Uni et l’Espagne.
  • La moule de Bouzigues : est une moule méditerranéenne cultivée dans le bassin de Thau dans le Languedoc-Roussillon et qui borde Bouzigues (un petit village de pêcheurs).
  • La moule hollandaise : le village de Yerseke se définit comme la capitale de la moule hollandaise. Il se trouve notamment dans le cœur mytilicole des Pays-Bas. 

Comment sélectionner des moules fraîches ?

Par analogie aux huîtres, les moules doivent s’acheter vivantes et fraîches. Ainsi, il est indispensable de bien vérifier ce critère lors de l’achat. Pour le savoir, plongez-les dans un récipient rempli d’eau froide. Si elles tombent au fond du récipient, cela signifie qu’elles sont bonnes pour la consommation. 

En outre, le mode de conservation des moules s’effectue dans le réfrigérateur. Toutefois, veillez à les consommer dans les 48 heures. Si, par ailleurs, vous les préférez cuites, adoptez des recettes populaires telles que les moules marinières, les moule à la provençale, les moules à la thaïe, etc. Dans cette optique, ne dépassez les 24 heures pour les déguster. 

Quel accompagnement pour les moules ?

De nombreux amateurs de fruits de mer privilégient la dégustation des moules crues juste après la pêche. Néanmoins, rien ne vaut une bonne préparation pour une meilleure expérience culinaire. Dans ce contexte, vous aurez l’opportunité de personnaliser votre recette selon votre guise. Dans cette lignée, vous pourrez les cuisiner avec du vin blanc et de l’ail, par exemple. Vous pourrez également concocter des moules frites accompagnées de la sauce à l’ail.

Petite suggestion : les moules marinières s’accordent merveilleusement avec du vin blanc sec.